Le projet RFR renaît

lead-generation-techniques-160x600c
Une séance de travail a été tenue, jeudi, à Tunis, sous la présidence du ministre du Transport, Abdelkarim Harouni, pour examiner la situation de la société du Réseau ferroviaire rapide de Tunis (RFR) et les démarches à suivre en vue d’accélérer la réalisation de ce projet qui comporte, dans sa première partie, deux lignes Sidi Hassine Sijoumi-Tunis et Tunis-Mnihla.
En ce qui concerne la première ligne, les travaux d’aménagement concerneront, dans la première phase, le tronçon Tunis-Gare Barcelone jusqu’à la station Cité Bougatfa.
Quant à la deuxième ligne, les travaux démarreront pour le tronçon Tunis- Station Gobaâ via le Bardo et La Manouba.
D’après un communiqué du ministère du Transport, une séance de travail sera organisée, le 21 janvier 2013, au ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières en présence des représentants de la société RFR-Tunisie, en vue d’examiner les questions d’ordre foncier concernant l’aménagement des deux lignes.
Selon la même source, une rencontre est également prévue entre le ministère du Transport et la Sncft (Société nationale des chemins de fer tunisiens) qui exploitera le RFR. Cette rencontre permettra de soumettre à la commission supérieure des marchés le dossier concernant l’acquisition des wagons de trains RFR.